Archives pour mai 2015

Avoir le Bon réflexe peut…..

  AVOIR LE BON REFLEXE PEUT SAUVER UNE VIE

(Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France)

Les sources d’accidents se multiplient et chacun d’entre nous peut se trouver confronté à une situation qui nécessite une intervention rapide. En respectant quelques principes de base, nous pouvons TOUS devenir le 1er  maillon d’une chaîne de secours nécessaire pour sauver des vies. Pour être acteur et responsable de notre sécurité mais aussi de celles des autres, 3 actions réflexes sont à adopter.

PROTEGER – ALERTER – SECOURIR

Voici quelques conseils faciles à mettre en œuvre, sélectionnés à partir des situations les plus couramment rencontrées par les sapeurs-pompiers. Volontairement ont été écartés les cas les plus difficiles qui requièrent une formation.

Toutefois, pour ne jamais avoir à se dire : « j’aurais voulu être utile, mais je n’ai pas su quoi faire » Il est vivement conseiller de s’engager à aller plus loin dans cette ambition citoyenne et à suivre une formation « prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1)

L’apprentissage des gestes de 1er secours nécessite l’accompagnement d’un moniteur de secourisme. Il se déroule sur une dizaine d’heures au cours de laquelle vous acquerrez les bons gestes pour intervenir efficacement (Voir archives Janvier 2013 et Février 2013) (et aussi www.pompiers.fr)

Cette formation vous permettra ainsi de venir en aide à toute victime et pourra peut-être sauver un proche, un ami …. PENSEZ-Y !!!!

PAS

VOUS ETES TEMOIN D’UN ACCIDENT DE LA CIRCULATION

Votre 1ère action : PROTEGER

POURQUOI ?

Pour éviter un sur-accident : pour vous-même, pour la victime ou les autres témoins afin de ne pas mettre d’autres vies en péril.

Votre approche de la zone de l’accident doit être prudente : vous devez regarder autour de vous pour évaluer la présence de dangers et vous renseigner éventuellement auprès des témoins.

CE QU’IL FAUT FAIRE

En cas d’accident de la circulation

-          Allumer vos feux de détresse dès que vous êtes en vue de l’accident ;

-          Garer votre véhicule après le lieu de l’accident, (sur la bande d’arrêt d’urgence pour les voies express, autoroutes)

-          Mettre vos passagers à l’abri sur le bas-côté ou derrière les barrières de sécurité et inviter les autres témoins à se protéger ; (à l’aide de gilet de haute visibilité obligatoire dans chaque véhicule depuis le 1er juillet 2008)

-          Lorsque cela est possible, couper le contact du ou des véhicules accidenté et serrer le(s) frein à mains ;

-          Demander aux témoins de ne pas fumer ;

-          Prévenir les autres automobilistes en balisant la zone avant et après l’accident, avec d’autres témoins éventuels en disposant des triangles de pré-signalisation à 150 ou 200 mètres de l’accident ; (triangles obligatoire dans chaque véhicule depuis le 1er juillet 2008)

-          Ne pas retirer le casque d’un motard accidenté.

Image de prévisualisation YouTube

VOUS ETES TEMOIN D’UN ACCIDENT….

 1ère Action : PROTEGER

 En cas d’électrocution :

-          Couper le courant au disjoncteur et/ou débrancher la prise avant de toucher la victime ;

-          Si vous ne pouvez pas le faire, NE TOUCHEZPAS la victime.

EL

En cas d’incendie : (plus voir archives décembre 2010)

-          Dégager la victime si votre vie ou celle d’autres témoins ne sont pas menacées, pour éviter l’asphyxie.

 DANS TOUS LES CAS, RECONFORTEZ LA VICTIME et PARLEZ LUI

VOUS ETES VICTIME OU TEMOIN D’UN ACCIDENT….

2ème Action : ALERTER

Quand alerter ?

-          Dans toute situation présentant des risque, ou lorsqu’une vie est en danger.

-          Le plus tôt possible après analyse rapide d’une situation.

Avec quoi alerter ? (plus voir archives Novembre 2010) 

-          18 : sapeurs-pompiers, pour tous les problèmes de secours durgence.

-          15 : Samu, pour des problèmes urgents de santé

-          17 : police ou gendarmerie, pour des problèmes de sécurité ou d’ordre publique.

-          112 : numéro européen d’urgence.

-          115 : Samu social, pour toute personne présentant une détresse sociale.

TOUS CES NUMEROS SONT ACCESSIBLES GRATUITEMENT

TOUS CES SERVICES SONT EN RELATION PERMANENTE

Comment préparer votre appel ?

-          Avant de téléphoner aux services de secours, vous devez observer / analyser la situation ;

-          La précision de vos informations peut sauver des vies ;

-          Les services de secours doivent avoir une image la plus précise possible de la situation grâce aux éléments que vous aurez communiqués.

Ce qu’il faut faire ?

Vous devez indiquer :

-          Le numéro de téléphone ou de la borne d’où vous appelez ;

-          La nature de l’évènement : malaise, feu, accident,……

-          Les risques éventuels : explosion, effondrement, produits chimiques, …

-          La localisation précise (ville, rue, numéro, bâtiment, étage, ….)

-          Pour les accidents de la route : le sens de circulation, le point kilométrique, le numéro de la voie rapide, les informations sur les panneaux de signalisation ;

-          Le nombre de victimes ;

-          Une appréciation de l’état de chaque victimes : elle parle, elle saigne, ….

-          Les premières mesures prises et les gestes que vous avez effectués : répondez aux questions des services de secours. Un dialogue va s’instaurer pour apprécier au mieux les besoins.

 NE RACCROCHEZ JAMAIS SANS Y AVOIR ETE INVITE

Alerte

Image de prévisualisation YouTube

3ème Action : SECOURIR

Une plaie simple c’est quoi ?

-          Une piqure.

-          Une éraflure.

-          Une coupure superficielle.

Ce qu’il faut faire :

-          Vous lavez les mains et nettoyer la plaie avec de l’eau et du savon. Vous pouvez vous procurer un antiseptique en demandant conseil à votre médecin ou au pharmacien ;

-          Mettre un pansement adhésif pour protéger.

Et demander l’avis médical SI :

-          La plaie est à proximité d’un œil, ou d’un orifice naturel (bouche, oreille, nez, …)

-          Il s’agit d’une morsure ;

-          Dans les jours qui suivent, la plaie gonfle, devient chaude, rouge, douloureuse ;

-          La victime n’est pas protégée contre le tétanos ou si sa vaccination date de plus de 5 ans. 

CHAQUE FOIS QUE VOUS AVEZ UN DOUTE ? PRENEZ UN AVIS MEDICAL

Image de prévisualisation YouTube

VOUS ÊTES EN PRESENCE D’UNE PERSONNE VICTIME D’UNE MORSURE, D’UNE PICQÛRE de GUÊPE ou D’ABEILLE

En cas de morsure ou de griffure par un chien ou per un chat :

-          Nettoyer la plaie avec de l’eau et du savon ;

-          Mettre un pansement adhésif ;

-          Prendre un avis médical ;

-          Faire examiner impérativement l’animal par un vétérinaire pour détecter une éventuelle présence de rage.

En cas de piqûre de guêpe ou d’abeille :

-          Appelez les secours si la victime est allergique, a été piqué plusieurs fois ou dans la bouche et si elle ne se sent pas bien ;

-          Ne pas la laisser seule en attendant les secours.

Image de prévisualisation YouTube

Une brûlure simple c’est quoi ?

-          Rougeur de la peau chez l’adulte.

-          Cloque inférieure à la moitié de la paume de la main de la victime.

 Ce qu’il faut faire :

-          Refroidir le plus tôt possible cette brûlure par ruissellement, avec de l’eau du robinet jusqu’à disparition de la douleur (pour une brûlure simple) ;

-          Surtout NE PAS PERCER la CLOQUE ;

-          Ne PAS APPLIQUER de pommade ni d’antiseptique, ni de corps gras, ni de pomme de terre ou tout autre produit ;

-          Mettre un pansement stérile.

Et demander l’avis médical SI :

-          La brûlure est profonde, d’aspect noirâtre ;

-          La brûlure présente uns cloque importante ;

-          La brûlure est localisée près du visage, des mains, des articulations ;

-          Il s’agit d’un nourrisson ou d’un enfant.

Et surtout :

-          Ne pas retirer les vêtements qui pourraient arracher la peau ;

Nota : si la brulure est d’origine chimique, retirez les vêtements qui ont été imprégnés par le produit chimique.

-          Couvrir, si besoin, d’une couverture pour éviter une hypothermie ;

-          Si la brûlure vous semble importante, ne pas hésiter à appeler les secours.

CHAQUE FOIS QUE VOUS AVEZ UN DOUTE, PRENEZ UN AVIS MEDICAL

Image de prévisualisation YouTube

VOUS ÊTES EN PRESENCE D’UNE PERSONNE VICTIME D’UN MALAISE

Si la victime est consciente (elle vous répond)

-          L’allonger, SAUF si elle adopte une autre position ;

-          La rassurer et la questionner :

  • Depuis combien de temps dure ce malaise ?
  • A-t-elle déjà présenté ce type de malaise ?
  • Suit-elle un traitement médical ?, quels médicaments prend-elle ?
  • A-t-elle été gravement malade ou hospitalisé ?

-          Prendre un avis médical.

Si la victime est inconsciente, ne répond pas aux ordres simples comme :

  • Ouvrir les yeux
  • Serrer votre main

-          Mettre la personne sur le coté ;

-          Contacter immédiatement les secours.

Image de prévisualisation YouTube

Cas particulier : Prise habituelle de médicament ou de sucre.

Pour certaines maladies, un traitement particulier doit être pris en cas de malaise.

Dans certains cas, le traitement et les doses à prendre sont connus par la victime et ont fait l’objet d’une prescription préalable du médecin.

-          Si une victime le demande, ou sur consigne du médecin du centre 15 préalablement alerté, il faut aider la personne à prendre ce traitement, en respectant les doses prescrites par son médecin.

-          De même, si une victime demande spontanément du sucre, lui en donner, de préférence en morceaux.

ATTENTION : NE JAMAIS ADMINISTRER DE MEDICAMENTS SANS AVISMEDICAL ? SAUF CAS PARTICULIERS DECRITS CI-DESSUS ; DANS TOUS LES CAS ? PARLEZ REGULIEREMENT A LA VICTIME ET LA RECONFORTER JUSQU’A L’ARRIVEE DES SECOURS.

TOUTE AGGRAVATION DES SYMTÔMES DEVRA LEUR ÊTRE SIGNALEE.

Image de prévisualisation YouTube

Voila vous savez tout, alors dans votre vie quotidienne et, avant les prochaines vacances, ayez le bon réflexe et n’oubliez pas…..ça n’arrive pas qu’aux autres. (Voir aussi archive Juin 2010 « c’est l’été »)

Bruno




regimeusedukan |
Prendre-sa-vie-en-main |
Passion : Sage-Femme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Club du rire de Dammarti...
| Pour mieux vivre ...
| balanceenderoute