Maison en Bois, Danger ..???

MAISONS EN BOIS, DANGER ???

A l’heure actuelle où les méthodes constructives et techniques doivent répondre à la politique du développement durable, la construction de maisons à faible consommation d’énergie font de plus en plus leur apparition dans notre paysage quotidien. Pour autant, une certaine méfiance est présente envers certains matériaux et en particulier le bois. Alors, les maisons en bois sont-elles plus dangereuses par rapport aux autres bâtisses de construction dite « traditionnelle » ???

Tout d’abord, et en règle générale, les personnes succombent à un incendie par l’inhalation des fumées provenant des matériaux présents dans l’habitat et l’arrêt cardiaque survient donc bien avant que les victimes soient exposées aux flammes. De plus, selon les statistiques (consultable sur ce blog), la plupart des incendies domestiques tiennent leurs origines dans la cuisine, les mégots mal éteint ou des installations électriques surchargées ou mal entretenues. Ce sont les émanations toxiques, provenant de la combustion du mobilier, des appareils électriques en plastique et des revêtements muraux qui entraînent  la suffocation.

En ce sens on peut donc dire que la sécurité incendie d’une maison à très peu de rapport avec la résistance au feu des éléments utilisés pour la construction que l’on appelle le gros œuvre et que bien souvent les sources d’incendie proviennent d’un manque d’attention et de négligences. Voir à ce sujet l’article sur « le citoyen, un acteur indispensable de la Prévention »

LE BOIS :

Le bois est un combustible, il brûle bien sûr, mais, cependant et toutefois sa composition lui confère des propriétés de combustion lente et une résistance au feu en terme de « stabilité » très satisfaisante contrairement au fer qui, sous l’action de la chaleur, va se déformer et entraîner dans sa chute l’ensemble des éléments de la construction, ou le béton qui peut éclater. De plus, en se consumant lentement il ne transfère pas sa chaleur aux autres parties voisines, n’éclate pas et dégage moins de fumées nocives.

Ainsi le bois n’est donc pas un facteur aggravant en terme d’incendie, et la résistance au feu d’une maison en bois massif est bien supérieure aux autres types de construction.

En cas d’incendie le bois possède une faible conductivité thermique permettant une transmission de chaleur 10 fois moins importante que le béton. Sa teneur en eau entraîne la formation d’une croute carbonisée faisant office d’isolant.

Maison en Bois, Danger ..??? dans L'INCENDIE DOMESTIQUE Rondins-bois   Charpente-bois-300x154 bois dans L'INCENDIE DOMESTIQUE

LA RESISTANCE AU FEU (+ voir vidéo ci-après):

En incendie il y a 2 notions biens distinctes à connaître à savoir : la réaction au feu et la résistance au feu (un article plus complet sera fait sur ce sujet).

Pour faire simple, la réaction au feu est la « réaction » que va avoir un matériau sous l’action de la chaleur. A titre d’exemple une feuille de papier va brûler très facilement alors qu’un morceau de bois en chêne va lui brûler, certes, mais plus difficilement. Ces 2 éléments réagissent donc bien de façon  différente sous l’effet de la chaleur.

Cette réaction est classée en 5 catégories définies par les termes M4, M3, M2, M1 et M0 et qui détermine si le matériau brûle facilement, moyennement, difficilement, ininflammable ou incombustible.

En ce qui concerne la résistance au feu, cette notion fait référence au temps durant lequel un élément de construction résiste à l’action d’un feu. Cette résistance est exprimée en temps, (½ h, 1h, 1h1/2, 2h, etc …) et est caractérisée par les critères de Pare Flamme (PF) ; Coupe Feu (CF) et Stable au feu (SF).

panneau01-300x110 feu

Dans le domaine de la construction et de la prévention des risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public (ERP) il est bon de souligner que toutes les portes Coupe Feu sont en bois..!!! et les bâtiments, dont l’ossature est en bois lamellé collé, offre une Stabilité au Feu d’au moins ½ heure. Ces dispositions constructives sont d’ailleurs validées par les commissions de sécurité.

 Image de prévisualisation YouTube

En conclusion et en tant sapeur pompier, c’est donc une fausse idée de dire que les maisons en bois présentent un risque plus important en cas d’incendie par rapport à d’autre type de construction. Plus que la structure, c’est surtout le mobilier et autres matériaux fortement combustibles et toxiques qui sont aggravants dans un incendie. D’ailleurs au CANADA, pays ou la culture du risque y est la plus développée, ce type d’habitation y est courant, comme quoi…….    

Ganeeva-300x165 réaction

Pour plus d’information sur ce type de construction, vous pouvez consulter le site WWW.ganeeva .fr

Bruno

14 commentaires à “Maison en Bois, Danger ..???”


  1. 0 Jean-Luc 20 déc 2016 à 17:42

    Bonjour Bruno,

    Tout a fait par hasard je reconsulte votre blog.
    Toujours intéressant de parler avec bon sens…
    Ce serait avec plaisir de pouvoir se rencontrer.
    Jean-Luc DEBRAY – GANEEVA France – http://www.ganeeva.fr

  2. 1 fireconsulting 9 mar 2016 à 10:46

    Bonjour et merci pour votre commentaire. Effectivement le bois n’est pas plus dangereux que le béton en terme de construction et sa « résistance » au feu est prouvé. Alors si mon blog peut vous servir dans vos démarches j’en serais très satisfait.
    Bruno

  3. 2 Constructions bois 9 mar 2016 à 1:22

    Je dois être en ligne plus de 3 heures par jour, mais je ne trouve, la plupart du temps, aucun article intéressant comme le vôtre à propos des constructions en bois. Votre article vaut la peine, pour moi, d’être regardé par de nombreux internautes dans le domaine du bâtiment. Personnellement, les projets en bois sont l’avenir pour nos futurs logements écologiques et durables. Ces temps-ci nous commençons même à voir se construire des bâtiments exécuté entièrement en bois. Et vous, seriez vous paré à quitter le béton pour ce merveilleux matériaux ? N’hésitez pas à vous rendre sur notre site web http://www.singlehouse.fr dans le but de découvrir nos studios et bureaux indépendants.
    Constructions bois http://www.singlehouse.fr

  4. 3 fireconsulting 27 mar 2013 à 9:15

    Bonjour,

    Effectivement le bois n’est pas plus dangeureux que le béton et le parpaing en terme de construction et plus particulèrement en terme de « résistance » au feu, c’est plus l’aménagement intérieur qui représente un danger par leur « réaction » au feu. Si votre maison se situe dans une zone protégéee votre difficulté ne va pas être simple à résoudre car le permis de construire DOIT répondre aussi à des règles d’urbanisme en plus de celles liées à l’incendie.
    En ce sens je crains que ce soit un parcours du combattant et en France nous avons coutûme de nous retrancher derrière des textes à n’en plus finir. Je ne ferais qu’un seule comparaison avec le CANADA où les maisons sont majoritairement et bois et cela n’affole personne mais voila…..nous ne sommes pas au CANADA.

    Bruno

  5. 4 margot 27 mar 2013 à 1:48

    bonjour, je rêve d’une maison à ossature bois ; je vis dans le sud de la France à Valbonne, et le plupart des zones de construction sont classées « risque d’incendie ». Ce sont les pompiers de la commune qui donne leur accord ou non au permis de construire. y a til moyen de leur entendre que le bois n’est pas si inflammable que les autres matériaux ?
    merci beaucoup pour votre réponse

  6. 5 Anouk 2 jan 2013 à 20:41

    Bonjour,
    j’ai un temps habité dans un chalet en bois massif, ce matériau est très noble et à de la vie. Je trouve que dans une maison en bois, on s’y sent super bien, ca ‘respire’! Le seul ‘hic’, c’est l’entretien lasure et protection à faire régulièrement, mais bon, quand on aime on ne compte pas! ;) )
    Aussi, je pense qu’en matière tremblement de terre, le fait que les longerons s’enchevêtrent les uns sur les autres, cela donne bien plus de stabilité à l’édifice et pour son maintien!
    Très bon article. Merci

    Dernière publication sur  : ....ou Moi sur Toi

  7. 6 Océane 13 sept 2012 à 9:27

    Je suis totalement d’accord avec votre opinion. Félicitation pour l’article.

  8. 7 dann66 29 août 2012 à 5:53

    bonjour Bruno
    très bon exposé sur ces maisons en bois
    ce noble matériaux
    à bientot .dann

    Dernière publication sur autos-mini-dann66...1 : Fiat Sedici...2014

  9. 8 aviachamberyaix 28 août 2012 à 14:38

    Bravo pour ce magnifique travail je suis très impressionner !

    Merci
    Aviachamberyaix

  10. 9 A.D.P.I. 13 août 2012 à 18:33

    Bjr acteur de la sécurité incendie je visite occasionnellement votre blog et je tiens à vous tirez mon chapeau pour votre travail et vos exactitudes.
    Bravo Cyrille.

  11. 10 jcn54 14 juil 2012 à 18:19

    Merci Bruno pour ces précisions sur le bois ainsi cesserons-nous d’avoir des idées fausses et préconçues sur ce noble matériau.
    Le 14 Juillet étant jour de grande fête pour vous j’espère que cette journée se passe pas trop mal.
    Amicalement.
    JC

  12. 11 Jean Luc 11 juil 2012 à 0:21

    Bonjour,

    Les maisons bois massif ne sont pas traités, heureusement pour la santé des habitants. Le bois massif ne peut pas se comparer aux construction ossature bois qui elles sont souvent construite avec des matériaux traité, bardage par exemple… et SVP, ne construisons pas pour faire flamber notre maison…Toutes les constructions brûlent entièrement, parpaing, acier etc… mais le meilleur isolant à la chaleur reste le bois de bonne épaisseur comparé aux autres matériaux qui ne tiennent pas mécaniquement sous de hautes températures.
    Au fait, toutes les maisons peuvent être reconstruite après destruction !

    Je remercie le bon sens de Bruno, qui connait plus que bien les incendies de tout type, quand il s’agit d’abord de sauver la vie avant le parpaing…

    Jean Luc

  13. 12 fireconsulting 9 juil 2012 à 18:33

    Bonjour et merci de votre message sur le blog,

    Pour ce qui est du sujet, et aprés 36 ans d’exercice en tant que sapeur pompier, il est vrai que le bois brûle. Cependant, en ce qui concerne le mode de construction en bois, ce matériau offre une excellelente résistance au feu, ce que j’explique dans le sujet.

    Le point sur lequel j’insiste c’est que le bois en lui même n’est pas un facteur aggravant et que dans la majeure partie des incendies en habitation le facteur humain y est pour beaucoup soit par imprudence soit par négligence. Dans l’incendie domestique le facteur le plus aggravant est la présence de matériaux sans aucune réaction au feu aliment de façon considérable l’incendie.
    En conclusion ce n’est donc pas la structure en bois qui est aggravante en cas d’incendie mais surtout l’aménagement intérieur…..tout comme dans une maison en parpaing.
    En outre, dans le cas d’un incendie « relativement violent », l’habitation sera à reconstruire qu’elle soit en bois ou en parpaing, donc pas plus de risque.
    Maintenant il est vrai que si l’on construit des maisons en bois à base de cageots alors là………….c’est l’histoire des 3 petits cochons de La Fontaine.

    Bruno

  14. 13 K6 9 juil 2012 à 12:07

    Bonjour

    Donc bois ou traditionnel, autant de chance d’un côté que de l’autre d’avoir un incendie et de suffoquer à cause des vapeurs.

    Le hic c’est que les maisons ossature bois modernes ne sont pas souvent en massif (donc bye la résistance), que les traitements du bois sont ultra nocifs lorsque que ça brûle (pas pour rien que c’est illégal) et surtout que l’avantage d’une maison traditionnelle c’est qu’elle peut être reconstruite après incendie ! (Oui, le parpaing, c’est M0, contrairement au bois…)

    La maison bois, elle, aura intégralement brûlé.

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
juillet 2012
L Ma Me J V S D
« avr   nov »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

—–

—–


regimeusedukan |
Prendre-sa-vie-en-main |
Passion : Sage-Femme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Club du rire de Dammarti...
| Pour mieux vivre ...
| balanceenderoute